« C’est l’idée de produire des champignons avec de la bière »

illu1

un savoir-faire
brusseleir

Plus précisément avec des drêches de bière, le résidu de brassage de l’orge dans la fabrication de la bière. Le sous-produit de nos nombreuses brasseries belges. Une méthode bruxelloise inédite pour faire pousser des champignons exotiques!

Saviez-vous que seuls 10% des ingrédients utilisés pour brasser votre bière belge préférée termine dans votre verre? À Bruxelles, des tonnes de matières organiques sont aujourd’hui inexploitées…

Et si nous utilisions ces ressources pour produire une alimentation saine pour les bruxellois? Et si l’on transformait ces drêches en un délicieux champignon aux qualités nutritives et médicinales remarquables? C’est la mission du Champignon de Bruxelles! Un Hochepot d’agriculture urbaine, d’économie circulaire et de saveurs exotiques.

La fusion du Shiitake
et de la Bière

Le Champignon de Bruxelles c’est l’union de la sagesse du Japon et du folklore Belge. La fusion du shiitake et de la bière! Le shiitake?!

Encore méconnu chez nous, ce champignon au goût parfumé et aux qualités nutritives remarquables, est pourtant le deuxième champignon le plus consommé au monde. Grand amateur de chênes d’Asie, le shiitake s’est aujourd’hui pris une zinne pour nos bières belges. Pur produit de la capitale, notre shieteke a choppé l’accent brusseleir!

la_production

Awel, ça pousse!

Nos premières recherches ont démarré à l’été 2014. Pendant plusieurs mois nous avons testé comme substrat le marc de café avant de comprendre que le shiitake préfère la douce allégresse de la bière à l’excitation du café. Conscients qu’il nous faudrait du temps pour élaborer un substrat tout à fait inédit et 100% Bruxellois, nous avons démarré en parallèle une production plus ‘classique’, à base de sciure de bois, avec l’aide d’un partenaire hollandais.

Depuis novembre 2016, une champignonnière de 750 m2 est en construction dans les caves les plus mythiques de la ville de Bruxelles: les caves de Curreghem. Aujourd’hui la production a doublé et nous cultivons 750 kg de shiitake par mois! Les tests de culture sur la drêche de brasserie ont été concluant, nous sommes en train de mettre en place une ligne de production à plus grosse échelle.

une ferme souterraine

Le Champignon de Bruxelles colonise les caves de Cureghem! Situées sous les halles des abattoirs d’Anderlecht,
ces caves forment un environnement idéal pour la culture de champignons. Sous ses magnifiques voûtes en pierre
rouge, nous bénéficierons d’une température fraîche et constante pour transformer des tonnes de drêches en
délicieux shiitakes

Pour ce projet ambitieux nous voulons faire appel à la puissance de l’intelligence collective. Amis bruxellois, ce projet
peut aussi être le vôtre. Notre coopérative, régie sous le principe d’un homme une voix, vient d’être créée et vous
pouvez en faire partie.

Rejoignez la révolution du champignon ! En commençant par cliquer ICI…